Que sont les compétences du XXIe siècle ?

les compétences du XXIe siècle

Table des matières

Le monde évolue à un rythme rapide. Dans cette nouvelle ère, les emplois disponibles évoluent également rapidement.

Recruter et retenir les talents sera de plus en plus difficile à l’avenir. L’évolution du monde exigera également un changement dans notre façon d’apprendre, de penser et de travailler. Ce changement est appelé « l’ère du contexte » ou « l’ère de l’intelligence contextuelle ». Aujourd’hui, nous sommes dans l’ère du « Smart Age », l’ère de l’intelligence contextuelle. Dans ce blog, nous allons explorer ce que sont les compétences du 21e siècle, des exemples de compétences et comment les organisations peuvent mettre en œuvre le concept de compétences du 21e siècle dans leurs organisations.

Quelles sont les compétences du 21ème siècle ?

Les compétences du 21e siècle sont les compétences qui seront essentielles pour réussir sur le futur marché du travail. Dans le passé, les entreprises pouvaient compter sur le « déficit de compétences » pour attirer les talents. Toutefois, à mesure que le monde devient plus avancé sur le plan technologique, la demande de personnes possédant ces compétences va monter en flèche. Cette croissance exponentielle constituera un défi pour les entreprises, qui devront attirer et retenir les talents.

Les concepts de l’âge intelligent, de l’âge du contexte et de l’âge de l’intelligence ont été largement discutés. Il est important de noter qu’il ne s’agit pas de simples mots à la mode. Ce sont des concepts qui façonneront l’avenir du travail, de l’éducation et du leadership. Le concept d’intelligence contextuelle consiste à comprendre le contexte de l’individu, puis à adapter les compétences en conséquence. Le concept de l’ère intelligente consiste à comprendre les avancées technologiques en cours et à adapter les compétences requises pour réussir les transitions.

Exemples de compétences du 21e siècle

Disposer des bonnes compétences aidera les employés à être plus adaptables et prêts à relever de nouveaux défis au sein d’une organisation. Voici quelques exemples de compétences du 21e siècle :

Adaptabilité : Être capable d’adapter ses compétences à de nouveaux défis et scénarios est une compétence importante à posséder sur le lieu de travail. Cela inclut la capacité à comprendre et à gérer les émotions dans différentes situations.

Compétences en matière de cybersécurité : Les compétences en cybersécurité de l’avenir sont essentielles pour protéger une organisation contre les cybermenaces. Il s’agit notamment de comprendre comment protéger l’organisation contre les menaces grâce à l’utilisation de technologies, de politiques et de procédures.

Compétences en matière d’auto-développement : Le lieu de travail évolue à un rythme sans précédent. Les employés doivent avoir les compétences d’auto-développement nécessaires pour suivre le rythme du changement. Cela inclut la capacité d’apprendre de nouvelles compétences et d’adapter les compétences existantes à mesure que le contexte évolue.

Comment une organisation peut-elle mettre en œuvre les compétences du 21e siècle ?

Il n’y a pas de réponse unique à cette question. Toutefois, les organisations peuvent s’inspirer de certains des défis qui sont relevés dans le secteur. Par exemple, l’adaptation des compétences en matière de cybersécurité a été au centre de la formation à la cybersécurité ces dernières années.

Voici quelques-uns des défis que les organisations relèvent :

Humaniser le lieu de travail : Il est important de créer un environnement de travail interactif qui soit agréable et qui incite les employés à vouloir y être. Le concept de « lieu de travail humanisé » est important lorsqu’il s’agit de mettre en œuvre les compétences du 21e siècle.

Découverte de nouvelles compétences : Il est essentiel de trouver des moyens de découvrir de nouvelles compétences afin de garder les employés sur le qui-vive. Il s’agit notamment d’outils permettant aux employés de découvrir les compétences qui pourraient leur manquer et celles qu’ils ont le potentiel d’acquérir.

Nouveaux défis : Il est important de mettre continuellement les employés au défi pour qu’ils restent pertinents et conscients des nouvelles compétences nécessaires pour continuer à réussir.

Conclusion

Dans la main-d’œuvre moderne, les organisations sont confrontées à une pénurie de talents et à un déficit de compétences. La demande de compétences du 21e siècle devrait être très élevée, ce qui entraîne un déficit de compétences pour les organisations. La bonne nouvelle est que les compétences peuvent être développées, et que les organisations peuvent aider les employés à devenir plus adaptables et plus compétents. Toutefois, la transition d’une carrière traditionnelle à une nouvelle carrière exige un engagement de la part de l’employé et de l’organisation. Les défis auxquels les organisations seront confrontées comprennent le besoin de changement et d’adaptation, le besoin de développement et de découverte de nouvelles compétences, et le besoin d’humaniser le lieu de travail. Le service des ressources humaines peut être un acteur clé pour aider l’organisation à relever ces défis.