Comment se préparer aux concours science po ?

Concours Sciences Po, une nouvelle porte d’entrée pour les salariés

Depuis quelques années, le nombre de candidats aux différents concours de Sciences Po ne cesse d’accroître. Cela dit, le taux de réussite est visiblement bas, avec seulement 12 %. Il est donc indispensable de bien se préparer et de ne laisser aucun détail s’échapper.

Une parfaite organisation

Il faut toujours vous préparer le plus tôt possible ! Par rapport au niveau bac, les concours arrivent presque tôt (mars ou avril) et il faut donc cerner et appliquer les différentes exigences méthodologiques supplémentaires. Après tout, le niveau de connaissances nécessaire est nettement supérieur au programme du lycée. Vous devez à tout prix établir un planning de travail qui met en avant vos objectifs. Pour préparer les concours d’entrée de Sciences Po, vous avez la possibilité de coopérer avec d’autres salariés de même objectif que vous. Le travail collectif permet d’être plus productif afin de réaliser les résumés des différents sujets. Vous pouvez également vous questionner entre vous pour avancer plus vite en groupe. Vous pouvez demander des conseils auprès des enseignants et des professionnels, ce qui vous permettrait de réussir facilement aux épreuves de questions contemporaines, d’histoire ou encore de la langue. Vous ne devez surtout pas oublier que la lecture permet de préparer au mieux ses concours. Vous pouvez faire référence à des auteurs pour faire la différence entre les copies, mais aussi à l’oral. Le monde est en perpétuelle évolution, ne vous fiez pas seulement aux livres, pensez également à la presse. Chaque jour, visitez les nombreux sites internet d’actualité et les médias spécialisés. Le plus important est l’actualité politique ; vous pouvez travailler sur des dossiers thématiques de géopolitique, confronter des idées et développer son propre avis. Vous pouvez aussi mettre en pratique tout ce que vous avez appris. Pour information, le contenu et la durée des épreuves des concours de Sciences Po sont complètement différents du bac. Pour éviter les effets de surprise le jour des examens, vous devez vous entraîner dans des conditions réelles. Pour ce faire, vous pouvez vous procurer des annales des concours des années précédentes sur les nombreux sites ou encore vous inscrire à des concours blancs. Une bonne argumentation vous permet de développer un raisonnement logique. Intégrer le plus de références dans les copies n’est pas seulement l’essentiel. Vous devez également penser apporter une touche personnelle à vos réponses.

La préparation aux concours en fonction du niveau

Futur bachelier, étudiant ou encore salarié, vous avez la possibilité de viser les concours de Sciences Po. Quel que soit votre niveau, vous devez opter pour des préparations qui s’adaptent parfaitement à votre profil. Si vous êtes encore en Terminale, vous pouvez vous tourner vers les différents Instituts de préparations aux concours comme les prépa pge-pgo ou Ipesup. Ils proposent des stages et des cycles continus de cours par semaine. Certains lycées offrent des stages de préparation lors des vacances scolaires. Le CNED propose aussi des cours, avec la préparation en ligne, pour les futurs bacheliers. Si vous êtes étudiant en bac+1/+2, en plus des mêmes Instituts cités plus haut, vous pouvez opter pour les classes préparatoires littéraires, les hypokhâgnes. Vous pouvez aussi choisir le couplage fac-Sciences Po dans certains universités et Instituts. Si vous êtes en bac+3, vous pouvez vous inscrire à des cours dans les Instituts à temps plein ou en parallèle avec votre cursus académique. En tant que salarié, vous pouvez aussi suivre une formation professionnelle en Sciences Po afin de relancer votre carrière. Elle vous permet d’acquérir de nouvelles compétences afin d’évoluer dans vos fonctions ou encore reconvertir dans une branche annexe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *